Table ronde organisée par l’Aica-France, mars 2011

Au concept de dévoration qui prévaut dans l’exposition de la Maison rouge, ne peut-on préférer l’idée d’assimilation comme fil conducteur d’une approche de l’anthropophagie et sa représentation ? Entre perte de l’unité du corps et dévoration intellectuelle ou psychique de l’Autre, violence physique et processus permettant l’enrichissement culturel, littéralité et métaphore, diverses formes anciennes et nouvelles de cannibalisme seront confrontées du point de vue de l’historien d’art, de l’ethnologue et du critique.

"L’art d’assimiler l’autre"

Vendredi 18 mars à l’INHA
A propos de l’exposition « Tous cannibales » à la Maison Rouge. 

avec la participation de :

Raphaël Cuir, historien d’art
Pascal Dibie, écrivain, ethnologue, enseignant-chercheur, Paris VII
Sheila Leirner, écrivain, critique d’art
Catherine Millet, écrivain, critique d’art, directrice de la revue Artpress
Jeanette Zwingenberger, historienne et critique d’art, commissaire de l’exposition « Tous cannibales », à la Maison Rouge.

Modérateur : Geneviève Breerette

Une table ronde organisée par l’AICA France avec le soutien de l’AICA International.

Plus d’informations sur :

http://www.aica-france.org/www.aica-France.org, http://www.aica-int.org/www.aica-int.org
http://www.lamaisonrouge.org/www.lamaisonrouge.org, http://www.inha.fr/www.inha.fr

© 2017 Cipac

Fédération des professionnels de l'art contemporain

Mentions légales - Réalisation : Moon Websites - agence web paris