Réflexions sur le commissariat d’exposition en art contemporain, janvier 2011

Cycle de tables rondes : "Enjeux et modalités du commissariat d’exposition aujourd’hui". Du 25 au 29 janvier 2011 à la fondation Ricard, Paris

Un évènement conçu par c-e-a / commissaires d’exposition associés en partenariat avec la FONDATION D’ENTREPRISE RICARD et avec le soutien du CIPAC. 


Programme :

1 - Géographies du commissaire d’exposition

Mardi 25 janvier 2011 de 10h à 12h

Avec Jean de Loisy, Caroline Hancock et Claire Staebler / Modérateur Keren Detton

  • Comment se construit un réseau de commissaire ? En quoi ce réseau influence-t-il ses productions ? Les fonctions de théoricien ou d’enseignant,le contact avec les politiques,ou encore les contraintes liées à un contexte particulier, mais aussi et surtout le rapport aux artistes et la proximité avec les œuvres ou leurs représentations changent-ils les façons de travailler et les objectifs du commissaire ? De quelle façon la notion de réseau peut-elle être liée à celle de spécialisation ou de style ?

2 - Commissaires, conservateurs, etc. 

Mercredi 26 janvier 2011 de 10h à 12h

Avec Sébastien Gokalp, Charlotte Laubard et Olivier Michelon / Modérateur Daria de Beauvais

    • Les frontières sont poreuses entre expositions permanentes et temporaires, actualité et histoire, et ce d’autant plus que la gestion d’une collection leur est parfois associée. Faut-il, dès lors, privilégier l’œuvre, l’artiste, ou bien la pratique devant un public ? Que devient la place de l’histoire dans la fonction du commissaire ? Quelle position adopte-t-il face à l’histoire de l’art, notamment lorsqu’il est investi d’une mission d’Etat ?

3 - Une question de temps

Jeudi 27 janvier 2011 de 10h à 12h

Avec Anne Bonnin,Thierry Davila et Guillaume Désanges / Modérateur Marc Bembekoff

    • Expositions à répétition, variables et variations, itinérances, expositions permanentes modulables, performance et vidéo... Le temps est un facteur déterminant dans les processus d’apparition et de modification de l’exposition. En outre, il permet d’envisager le rapport au public sous un angle nouveau, de ré-imaginer la notion de projet, de penser sa mémoire et ses traces. Elaborer une exposition ne revient-il pas à créer, ou au moins à jouer, avec une ou plusieurs durées ?

4 - L’exposition sans cube

Vendredi 28 janvier 2011 de 10h a 12h

Avec Mathieu Copeland, Eric Mangion et Emilie Renard / Modérateur Audrey Illouz

    • Le white cube, structure dite de validation ou de légitimation, présente autant de variantes théoriques que de réalités. Si l’on peut problématiser le rôle du scénographe, la place accordée aux artistes dans l’accrochage, les formes de commissariat sans cube se multiplient également aujourd’hui, posant de manière plus aiguë la question des supports ou des médiums de l’exposition. Et ce jusqu’à la question finale : peut-on faire du commissariat d’exposition sans expositions ?

5 - Communiquer une pensée

Samedi 29 janvier 2011 de 11h a 13h

Avec Nicolas Bourriaud, Catherine David et Michel Gauthier / Modérateur Damien Airault

    • Le discours du commissaire d’exposition dépasse parfois l’exposition en tant que telle pour se déplacer vers un propos parallèle. Plus généralement, la production du discours, écrit ou oral, acquiert souvent une place prépondé- rante dans le quotidien du commissaire. Comment mettre en mots, comment définir une place qui se situe dans des interstices, entre les langages, les intentions et les subjectivités ? Par extension, n’assiste-t-on pas à l’apparition d’un vocabulaire spécifique au commissariat d’exposition ?

 


Télécharger le programme des tables rondes

  

 

L’association C-E-A / Commissaires d’exposition associés a été créée en octobre 2007. Son objet est de constituer une plateforme de réflexion, de promotion et d’organisation d’activités autour de l’identité professionnelle du commissaire d’exposition. En effet, alors même que la profession tend à se dévelop- per dans le champ de l’art contemporain, le métier de commissaire n’a pas d’existence sociale ni fiscale strictement définie. L’association souhaite mener un travail de réflexion permettant de mieux circonscrire cette pratique, de mieux cerner ses différents besoins et ses modalités d’exercice afin de mettre en place des actions de soutien à cette activité : résidences, bourses de recherche, aide à la production de projets.

http://www.c-e-a.asso.fr/Accueil.htmlwww.c-e-a.asso.fr


La Fondation d’entreprise Ricard est engagée depuis plusieurs années dans la promotion des arts vi- suels émergents. Elle invite chaque année de jeunes curateurs à programmer des expositions collectives. Elle a également souhaité constituer sur son site un réseau de ‘curators’ et une banque d’informations sur les parcours et les projets de ces jeunes commissaires d’expositions. Dans la continuité de ces invitations, la Fondation, au côté de la FIAC, soutient le programme YCI (Young Curators Invitational). Il rassemble à Paris, pendant la semaine de la FIAC, cinq jeunes commissaires d’expositions venus du monde entier.

http://fondation-entreprise-ricard....www.fondation-entreprise-ricard.com

 

 

 

© 2017 Cipac

Fédération des professionnels de l'art contemporain

Mentions légales - Réalisation : Moon Websites - agence web paris