Présumés innocents, mars 2010

Le CIPAC apporte son soutien aux trois commissaires de « Présumés innocents », exposition montrée en 2000 au CAPC

Suite au renvoi en correctionnel de trois de ses membres, Marie-Laure Bernadac, Stéphanie Moisdon et Henry-Claude Cousseau, commissaires de l’exposition « Présumés innocents » montrée en 2000 au CAPC de Bordeaux, la Fédération des professionnels de l’Art Contemporain leur apporte son soutien indéfectible et manifeste publiquement son indignation.

Le CIPAC déplore la mise en cause de professionnels reconnus, redoute un nouveau procès fait à l’art contemporain et s’inquiète du climat de censure de la création artistique et de la libre expression que cette affaire révèle.

La Chambre de l’instruction de la cour d’appel de Bordeaux a rendu mardi 2 mars 2010 dans l’après-midi son arrêt dans le litige qui les oppose à l’association de protection de l’enfance "La Mouette". La Chambre de l’instruction annule purement et simplement l’ordonnance de la juge. Il n’y aura donc pas de procès. (Sud Ouest, mardi 2 mars 2010, 17h01). cela met fin à dix ans de procédure. A moins d’un pourvoi en cassation.

 

> Article du Monde du 4 mars 2010


© 2017 Cipac

Fédération des professionnels de l'art contemporain

Mentions légales - Réalisation : Moon Websites - agence web paris