Communiqué du CIPAC : 2 mesures pour la culture et les arts plastiques

Le CIPAC / Fédération des professionnels de l’art contemporain a appelé l’ensemble des acteurs des arts plastiques à se mobiliser lors d’une journée d’étude et de débat consacrée à la réforme territoriale qui s’est déroulée au Palais du Luxembourg le 28 mai 2015.

La loi relative à la Nouvelle Organisation du Territoire de la République, dernier volet de la réforme territoriale est sur le point d’être votée à l’Assemblée Nationale. Le peu de place laissée dans le texte de loi à la question culturelle est alarmant dans ce moment clé pour la construction des territoires.

La question essentielle du partage de la compétence culturelle entre les différents échelons territoriaux, en regard du nouveau découpage régional, de l’affirmation des métropoles, et de la réorganisation des services déconcentrés de l’Etat, est le sujet de vives inquiétudes pour les professionnels du secteur des arts plastiques et visuels.

Deux mesures nécessaires émergent clairement des débats de cette première journée nationale, nourris par les prises de paroles des décideurs publics et des professionnels :

1/ LA CRÉATION DES COMMISSIONS CULTURE AU SEIN DES CTAP : UNE PREMIÈRE ÉTAPE ESSENTIELLE POUR LA CONSTRUCTION DES POLITIQUES PUBLIQUES CULTURELLES.

En l’absence d’obligation pour chaque niveau de collectivité territoriale de se saisir de la compétence culturelle, les CTAP (Conférences Territoriales de l’Action Publique) doivent devenir l’organe privilégié du partage de la compétence culturelle. La concertation entre les différents échelons de collectivités territoriales et l’Etat est une étape cruciale pour le devenir des politiques culturelles sur l’ensemble du territoire. 

Une commission spécifique dédiée aux arts plastiques et visuels :

L’absence de filière professionnelle (l’extrême précarisation des artistes plasticiens, la non-définition des métiers, l’absence de convention collective) du secteur des arts plastiques et visuels impose une attention accrue dans le contexte de la réforme, avec la création de modalités spécifiques : la mise en place d’une commission dédiée est nécessaire. 

2/ LA CRÉATION D’UNE FILIERE ARTS PLASTIQUES ET VISUELS DANS CHAQUE RÉGION

La création dans chaque région d’une instance d’échange et de coopération réunissant l’ensemble de la filière arts plastiques et visuels est aujourd’hui urgente.

Cette instance doit avoir pour objectif la concertation avec les décideurs publics et la coopération entre les acteurs, afin de créer les conditions d’une véritable structuration de la filière des arts plastiques et visuels. C’est notamment dans cette instance que pourront être débattus et renforcés efficacement les modes d’organisation des structures institutionnelles et des réseaux associatifs du champ des arts plastiques, ainsi que la place essentielle des artistes dans notre pays.


> Télécharger le communiqué


_
CONTACT PRESSE :

presse(at)cipac.net
t : 01 44 79 10 85


© 2017 Cipac

Fédération des professionnels de l'art contemporain

Mentions légales - Réalisation : Moon Websites - agence web paris