Publication de la "Charte nationale des études en école d’art", février 2014

L’ANdÉA - Association nationale des écoles supérieures d’art, publie la première édition d’une « Charte nationale des études en école d’art », précisant ce que sont les études, la pédagogie et le cursus » des 46 écoles d’art et de design publiques

_
Les enseignements supérieurs artistiques, tels qu’ils sont à l’œuvre dans le modèle singulier des écoles d’art, constituent aujourd’hui un enjeu majeur. Ils se situent en effet au carrefour de trois tendances fortes, qui informent les temps présents et à venir.


1. L’importance croissante de l’image, et plus largement du sensible, dans la société contemporaine
2. L’importance croissante accordée par le monde économique et plus largement par la société, aux valeurs et aux processus issus du monde de l’art
3. L’importance des notions d’autonomie, de projet et de professionnalisation dans le champ de la formation


> Télécharger la « Charte nationale des études en école d’art », février 2014



_
La recherche dans les écoles supérieures d’art


La recherche est avant tout une activité radicale qui exige de se mouvoir sur des limites, à la pointe de l’expérience et de l’expérimentation, d’assumer des errances, d’accueillir le hasard, l’imprévu... Si c’est une activité qui exige des méthodes, des protocoles, des chemins que l’on trace pour les arpenter (l’histoire de l’art en regorge, au moins depuis les Carnets de Léonard de Vinci), elle est avant tout un régime d’activité qui fait une place insolente à ce qui n’est pas encore là. En cela, « la recherche » rejoint la mission que l’artiste a hérité de la Modernité : s’engager et agir comme puissance de transformation du monde.

La recherche, en tant que régime spécifique de l’activité, est investie par des artistes, des designers, des curateurs, des historiens, des philosophes... Ces acteurs de l’art, alors qu’ils s’appuient sur les multiplesformats dont ils maîtrisent la production, inventent des gestes, des formes et des signes proprement inédits, et proposent à notre intelligence et à notre sensibilité des expériences en mesure de nous déplacer. 

On considérera donc que le mot « recherche » est avant tout l’occasion de réaffirmer l’importance d’un but historique de l’art : faire déborder, faire advenir de l’excédent, agir pour que rien ne se rétracte sur des territoires balisés par des pouvoirs. Les écoles supérieures d’art sont aujourd’hui partout au travail pour faire qu’après la mode charmante et éphémère d’un mot magnétique, le terme « recherche » cesse de capter l’attention, et qu’à sa place s’impose ce à quoi il renvoie : un espace et un temps légitimés pour l’activité intense d’un art complexe, ambitieux et irradiant.


> Télécharger la « Charte nationale de la recherche en école supérieure d’art », novembre 2013


© 2017 Cipac

Fédération des professionnels de l'art contemporain

Mentions légales - Réalisation : Moon Websites - agence web paris