Présentation du projet urbain et culturel du Centre Pompidou-Metz

Présentation du projet urbain et culturel du Centre Pompidou-Metz 

Patrick Thil, Adjoint au Maire chargé des affaires culturelles, Ville de Metz

rappelle le passé de Metz, son emplacement géographique ; il souligne que pour accueillir cette décentralisation, il convenait que le budget de la ville soit en équilibre, qu’il existe un espace central constructible disponible, un réel souci de rester fidèle à l’original en lui offrant une architecture aussi prestigieuse. Pour la friche ferroviaire disponible, Michelin à conçu un urbanisme conforme à la vocation écologique bien établie de la ville. Patrick Thil décrit brièvement les six projets participant au concours : projet de Nox Architekten, Rotterdam, agence dirigée par Lars Spuybroek ; projet de Dominique Perrault, Paris ; projet de Herzog & de Meuron, Bâle ; projet de Stéphane Maupin et Pascal Cribier, Paris ; projet de Foreign Office Architects (FOA), Londres et uapS, Paris ; projet de Shigeru Ban, Tokyo & Jean de Gastines, Paris - Philip Gumuchdjian, Londres.

Alfred Pacquement, Directeur du Centre Pompidou, Paris

souligne que le choix du Centre Georges-Pompidou se portait vers une ville capable de soutenir réellement le projet en partenariat, dans la mesure où il ne s’agissait pas d’une création ex-nihilo et artificielle, d’une antenne téléguidée depuis Paris ; la décentralisation du Centre suppose une activité autonome, puisant dans les très riches collections du musée national , en élaborant ses propres projets locaux – et notamment la capacité d’inventer en fait le musée du XXIe siècle.

Le projet d’architecture retenu est celui de Shigeru Ban, de Tokyo.

© 2017 Cipac

Fédération des professionnels de l'art contemporain

Mentions légales - Réalisation : Moon Websites - agence web paris