Quels statuts pour les commissaires ?

Chantier professionnel III

 

Modération : Keren Detton, commissaire indépendante, Présidente de l’association des Commissaires d’exposition associés (CEA)

 

  • Ami Barak, curator, ancien Président de l’association internationale de curators IKT
  • Christophe Domino, critique d’art, Président de Aica France
  • Philippe Marchado, Administrateur, Les Ateliers de Rennes, Biennale d’art contemporain
  • Vérane Pina, Directrice artistique de la Blanchisserie
  • François Quintin, Directeur du Frac Champagne-Ardenne
  • Emilie Villez, membre du collectif Le Bureau

La réflexion a porté sur le statut du commissaire d’exposition, et plus précisément sur les difficultés qu’il soulève en termes juridiques.
Keren Detton, présidente du CEA, association des Commissaires d’expositions associés s’inquiète du vide juridique et social autour d’une profession en plein essor. L’association CEA propose de trouver des solutions pour pallier ces manques et permettre une reconnaissance de la profession auprès des institutions publiques et privées. Dans un premier temps, une étude sociologique sera lancée avec l’aide de la DAP afin de déterminer clairement les activités du commissaire indépendant et de mettre en valeur ses spécificités.

Christophe Domino, en tant que directeur de l’AICA (association internationale de la critique d’art), mentionne que le commissariat d’exposition est une « pratique de la critique en acte », les deux professions ayant les mêmes problèmes statutaires, c’est d’une réflexion commune que naîtront des solutions.
Après un court exposé sur l’historique de la profession de curator, Ami Barak, membre de l’IKT (Association internationale de curateurs d’art contemporain), relève que cette profession s’institutionnalise et apparaît optimiste sur son avenir, soulignant la multiplication des formations qui y sont liées.
François Quintin (ex-directeur du FRAC Champagne-Ardenne), insiste sur le fait que si on doit définir un statut pour le commissaire indépendant, celui-ci doit être suffisamment ouvert et recouvrir un large spectre d’activités, compte-tenu du caractère transversal de cette profession.
Philippe Marchado (administrateur de la Biennale de Rennes) conclut cette séance par un exposé pragmatique. Constatant des similitudes avec d’autres professions du domaine culturel, il propose de s’en inspirer afin d’établir un statut précis du commissaire d’exposition.

 

Synthèse : Franck BALLAND & Aurélien BAYON

 

Jour : vendredi 30 novembre
Horaire : 10h-12h30
Site : SUBSISTANCES / ENBA
Salle 2 : La Boulangerie

© 2017 Cipac

Fédération des professionnels de l'art contemporain

Mentions légales - Réalisation : Moon Websites - agence web paris