AFROA

L’AFROA est l’association française qui réunit les professionnels du secteur de la régie des œuvres. Fondée en 1997 l’association se structure autour de 3 objectifs : affirmer l’identité professionnelle de ses membres, assurer la promotion de leurs compétences, faire connaitre le métier en France et à l’étranger. Depuis sa création, l’AFROA a conduit de multiples projets dont l’organisation de la deuxième conférence européenne des régisseurs en 2000, la réalisation d’un annuaire professionnel… L’AFROA a également contribué à la mise en place d’un réseau de formation continue et participé activement à la reconnaissance par les institutions du métier et de son savoir-faire.

Depuis sa création en 1997, l’AFROA s’est aussi fait l’écho des besoins et des attentes des régisseurs des structures d’art contemporain en participant au bureau du CIPAC et en proposant des formations adaptées.

C’est dès les années 70 que la fonction, qui n’est pas alors encore un métier, émerge dans un contexte favorable et se définit rapidement par rapport à d’autres activités professionnelles : prise en compte de la notion de logistique appliquée à la gestion des collections et des expositions, volume de mouvements d’œuvres de plus en plus importants, prise en compte de la conservation préventive dès le début des années 80. Ce n’est donc pas un hasard si le premier service de régie des œuvres structuré et identifié comme tel, apparaît en France à la faveur de la création du Centre Georges Pompidou dès la fin des années 70 et de l’ouverture du Musée d’Orsay.

Le début des années 80 est marqué par le développement de "régies” qui se substituent aux services déjà existants de documentation et de “mouvements des oeuvres” très souvent gérés par des personnels. Le milieu des années 80 est marqué par la professionnalisation de la fonction de régisseur et la création de postes spécifiques sur tout le territoire national et dans la plupart des institutions patrimoniales importantes : musées ou établissements nationaux : Louvre, arts décoratifs, musées d’art moderne de la ville de Paris, grands musées territoriaux : musées de Grenoble, Saint-Etienne, Marseille, Villeneuve-d’Ascq, Lille, Strasbourg, Toulouse, Amiens, etc, FRAC, centres d’art, etc.

Les régisseurs commencent à faire référence à un véritable savoir-faire dont ils puisent en partie les sources dans la tradition anglo-saxonne des ” registrars “. Très souvent la transmission des connaissances se fait par l’expérience et l’apprentissage au contacts des régisseurs en poste, des transporteurs, des restaurateurs, des artistes, etc.


_

Conseil d’administration

Présidente
Mélissa Etave

Vice-président
Dorian Dallongeville

Secrétaire
Isabelle Regelsperger

Trésorière 
Rachel Beaujean-Deschamps

Membres
Marion Allary
Sandrine Beaujard-Vallet
Pauline Berthelot
Ludovic Chauwin
Ingrid Jurzak
Sandra Mazière
Jocelyn Perillat-Mercerot
Peggy Podemski



_
Contact

© 2017 Cipac

Fédération des professionnels de l'art contemporain

Mentions légales - Réalisation : Moon Websites - agence web paris