Les œuvres vidéo dans les collections d’art contemporain : supports, formats, appareils et stratégies de conservation

La vidéo est aujourd’hui présente dans de très nombreuses collections d’art contemporain, sous des formes matérielles d’une extrême diversité. De l’analogique au numérique, une compréhension de la vaste réalité matérielle qu’elle recouvre est indispensable pour planifier la préservation de ces œuvres particulièrement instables. Cette formation abordera, à travers les principaux supports, appareils et caractéristiques techniques des grandes familles d’œuvres vidéo, les enjeux de conservation et de présentation qu’elles soulèvent.

12 juin 2017

> Télécharger le programme


> Pour s’inscrire


CONTENU

1/ Le médium vidéo et ses nombreux supports et formats
- Explications essentielles à la compréhension de la nature d’une œuvre vidéo : le signal enregistré, le support d’enregistrement.
- Les grandes familles de supports analogiques et numériques.
- La notion de format dans le cas des fichiers vidéo numériques. 

2/ L’importance des dispositifs de diffusion
- Les appareils de lecture et d’affichage, condition nécessaire à l’existence des œuvres vidéo.
- La question des générations d’appareils et les problèmes d’obsolescence technologique. 

3/ Les procédures de préservation
- La notion de « migration » des œuvres et la numérisation.
- Les procédures de numérisation des collections vidéo.
- La pérennité des collections vidéo numérisées : nécessité de suivi et d’anticipation, archivage des fichiers audiovisuels numériques.
- Les problématiques particulières de restauration et l’importance de l’étude au cas par cas.
- La documentation visuelle et technique des œuvres.

 

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

> Connaître les principales familles d’œuvres vidéo, comprendre l’importance des distinctions à effectuer pour savoir les décrire techniquement.

> Anticiper les risques dus à l’obsolescence technologique, notamment par la documentation technique systématique des œuvres et de leurs dispositifs.

> Comprendre l’importance du contrôle et de la normalisation des campagnes de numérisation des œuvres vidéo.

 

FORMATEUR

Alexandre Michaan - Restaurateur du patrimoine, œuvres vidéo et nouveaux médias.

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Date : lundi 12 juin 2017
Durée : 1 jour, soit 7 heures de formation au total
Frais de formation : 350 euros coût net
Horaires : 10h-13h et 14h-18h
Lieu : Paris - République

© 2017 Cipac

Fédération des professionnels de l'art contemporain

Mentions légales - Réalisation : Moon Websites - agence web paris